ENGLISH VERSION

  Graduated in Electroacoustic Composition, violinist Agathe Max, beside different collaborations  (Max Turner-Kuro, Farewell Poetry, Hell & High Water, Sathönay, Duane Pitre, Collectif Prisma…)  works on different projects including music and sound design for documentaries, animated movies, short movies, theater, contemporary danse and art exhibition.

   Trained in classical music for 1O years, she graduated at the Bourgoin-Jallieu School of Music, France, in 1995. Later on, she got exposed to improvised music and to the experimental scene. Inspired by a world both enchanting and draped in darkness, she has developed a wide range of sound textures, unique and melodious, creating unconventional and magnetic musical pieces reflecting a personality in constant search of rareness in music. Her concerts are a musical gift to many festivals in France and abroad, with enchanting and fascinating performances.

    She released a first album, self-produced, in 2006, entitled Solace the Grizzly.

   In 2007, the independant record label Angry Ballerina released a live album, Sonic Live, recorded at Sonic, a prestigious musical venue in Lyon, France.

   The same year, her encounter with the drummer and composer Jonathan Kane was crucial and led her to collaborate with the record label TABLE OF THE ELEMENTS with whom she released her third album This Silver String in October 2008. It was widely acclaimed by the press and presented in tours throughout US and Europe.

   Dangerous Days, her first LP, was released on February 2013, on the french label Inglorious Records. More orchestrated and deep, the 6 tracks of this album have in common soundscapes leading to reverie and contemplation with hypnotic rhythms and surprising tunes.

   Her last album Ambiance 2 was released in april 2014 by BoxBedroomRebels, label from Manchester. It is an hommage to Brian Eno’s Ambient , including one EP with two tracks and a CD long play with a 75 minutes of meditative piece.

   She have also created a project called OFIELD, electronic project mixing environmental sounds with effects and loops, creating a new kind of soundscapes for an imaginary land. This project was born after a residency in french area of Lozere on summer 2015 with the interdisciplinary artistic collectif Prisma. OFIELD is linked with the tradition of Electroacoustic Composition, it is therfore the continuity of Agathe Max’s work.

FRENCH VERSION

  Diplômée de l’ ENM de Villeurbanne en Composition Électroacoustique, la violoniste Agathe Max, en plus de ses différentes collaboration ( Max Turner-Kuro, Farewell Poetry, Hell & High Water, Sathönay, Duane Pitre, Collectif Prisma…) travaille sur différents projets en musique et en sound design sur des documentaires , des films d’animation , des courts métrages, des pièces de théâtre et des spectacles de danse contemporaine .

   Après dix années de formation classique, et diplômée du Conservatoire de Bourgoin-Jallieu, elle s’est peu à peu rapprochée de la musique improvisée et de la scène expérimentale. S’appropriant un univers à la fois enchanteur et drapé de noirceur elle a su développer toute une gamme de textures sonores aussi originales que mélodieuses, engendrant des morceaux non conventionnels et magnétiques, fragments musicaux reflétant  une personnalité sans cesse à la recherche d’un jeu atypique et singulier. Un don musical mis au service de nombreux festivals en France et à l’étranger, où ses performances offrent à chaque fois un spectacle ensorcelant et fascinant.

    Elle sort un premier disque autoproduit en 2006, intitulé Solace the grizzly.

  Puis en 2007, le label Angry Ballerina sort un live , Sonic Live, enregistré au Sonic, scène lyonnaise incontournable.

  La même année, sa rencontre avec le batteur et compositeur Jonathan Kane sera déterminante et lui permettra d’approcher le label TABLE OF ELEMENTS, sur lequel sortira  son troisième album This silver string en octobre 2008. Un opus largement plébiscité par de nombreux médias spécialisés et matière originelle de ses futures tournées à travers les Etats-Unis et l’Europe.

   Dangerous Days , son premier LP,  est sorti en Février 2013 sur le label lyonnais Inglorious Records. Plus orchestré, ample, et toujours tourné vers l’expérience sensorielle, les titres s’enchaînent comme autant de paysages sonores appelant à la rêverie et la contemplation sur des rythmes hypnotiques, un violon tour à tour grinçant, furieux ou d’une salvatrice délicatesse.

  Son dernier disque Ambience 2, hommage aux « Ambient » de Brian Eno et produit par le label de Manchester BoxBedroomRebel, est sorti en avril 2014. Il comporte un EP de deux titres et un CD d’une pièce longue de 75 minutes.

   Son projet électronique nommé OFIELD se compose d’enregistrements de paysages sonores joués live à travers des effets et des boucles créant ainsi une nouvelle forme de territoires imaginaires, sans cesse renouvelés par le jeu d’improvisation. Né en Lozère lors d’une résidence avec le collectif artistique et interdisciplinaire Prisma, OFIELD s’inscrit dans la tradition de la Musique Électroacoustique et montre l’intérêt toujours présent de l’expérimentation sonore de la compositrice française.